3 exercices pour prendre soin de vous… et des autres !

Sollicitude : «Soins attentifs et affectueux, constants, prodigués envers une personne… une collectivité… ou un objet». Mais avant de pouvoir prodiguer des soins attentifs à un être cher ne serait-il pas nécessaire de commencer par vous ? Pour pouvoir aider, il faut avoir l’énergie, les ressources, la vitalité et l’amour en quantité suffisante. On ne peut pas aider les autres avec les quelques miettes qu’il nous reste à la fin de la semaine. Pour pouvoir aider, il faut en premier, se gâter, se nourrir, s’aimer, s’honorer. Ainsi, plus votre verre sera plein et plus vous déborderez sur les autres ! Voilà, une bonne raison de prendre soin de vous qui viendra court-circuiter votre culpabilité. Car, si vous ne pouvez le faire pour vous-même, faites-le pour les autres !

Voici trois exercices tout simples qui vous permettront de prendre soin de vous et des autres.

Votre symbole d’énergie renouvelable

En premier lieu, mettez-vous debout et ressentez le niveau d’énergie que vous avez le matin en sortant du lit. Puis, avancez d’un pas et ressentez ce niveau d’énergie à la sortie de votre journée de travail. Puis avancer encore d’un pas et ressentez votre niveau d’énergie une fois votre soirée terminée, après les tâches familiales, les cours, le rangement, les devoirs, la vaisselle. Que reste-t-il de toute cette belle énergie que vous aviez en vous levant ? Des miettes probablement.  Comment pourriez-vous prendre soin de vous ou alors aider quelqu’un avec si peu d’énergie ? Lorsque vous ressentez un tel niveau d’énergie ou de fatigue, devrais-je dire, quel réflexe avez-vous développé ? Un bain et directement au lit ! Ou peut-être êtes-vous du genre à résister à la fatigue et à rester actif. Si tel est le cas, bravo ! Toutefois, vous ne pourrez fonctionner indéfiniment sur votre réserve d’eau ou d’énergie.

Pour la suite de l’exercice, restez debout mais dirigez-vous vers un autre coin de la pièce où vous êtes. Imaginez que le matin, en sortant du lit, vous preniez un moment juste pour vous, pour recharger votre batterie ou remplir votre verre d’eau. Pensez à un objet dont l’énergie est renouvelable, qui sera VOTRE symbole : un verre d’eau, une batterie, un soleil. Si votre horaire est très condensé, prenez 10 minutes chaque matin pour renouveler votre énergie en étant seul avec vous-même ! Et oui, 10 minutes feront toute la différence. Durant ce 10 minutes, vous pouvez aller marcher, faire du yoga, de la méditation, de la danse, lire, écrire. Enfin, une activité qui vous donne de l’énergie et qui vous met dans un état de plénitude. Durant la journée, lorsque vous sentez que l’énergie baisse un peu, n’attendez pas que votre verre soit vide pour aller le remplir. Reprenez 10 minutes pour renouveler l’énergie de votre symbole.

Ensuite, avancez d’un pas et imaginez votre symbole ayant son énergie à 100 % et voyez l’impact sur votre travail. Comment cette énergie débordera sur vos clients et vos collègues de travail. Puis, avancez d’un pas et imaginez l’impact sur vos enfants, votre conjoint ou vos amis. Puis, avancez encore d’un pas et imaginez l’impact sur les décisions et les actions que vous allez prendre pour vous. Car bien sûr, il est difficile de construire des projets ou de réaliser des rêves sur des miettes. Ainsi, plus vous penserez à vous et plus vous pourrez aider les autres.

Exercice du sourire

Selon le maitre zen Thich Nhat Hanh, sourire est une pratique. Il suggère donc de sourire en inspirant. Selon lui, pour sourire, il n’est pas nécessaire de ressentir la joie. Bien au contraire, le sourire fait dissiper les tensions et engendre la joie.

 « Je me souris. Je le fais par bienveillance envers moi-même, pour prendre soin de moi, pour me donner de l’amour. Je sais que si je ne prends pas soin de moi, je ne pourrai pas prendre soin d’autrui. »

Exercice : Je te vois.

Maintenant que votre verre est plein et que vous ressentez la joie dans votre cœur, vous pouvez donner aux autres. Robert Dilts, sommité dela PNL, enseigne aux étudiants en coaching de vie une technique de parrainage (soutien moral). Selon Dilts, la plupart des gens n’ont pas suffisamment été « vus » et reconnus dans leur unicité durant l’enfance par leurs parents et leurs éducateurs. Il propose donc cet exercice qui ne prend que quelques instants.

Lorsque vous croisez quelqu’un, connu ou inconnu, vous restez dans votre centre en contact avec votre énergie et vous « voyez » vraiment cette personne avec des yeux remplis d’amour et de compassion. Vous la voyez avec ses parts d’ombre et de lumière, sans jugement.  Vous pouvez même rester silencieux. À l’intérieur de vous, vous pouvez vous dire… je te vois, avec ta force, ta détermination, ta fragilité, ta tristesse, ta lumière, ta joie de vivre etc…  Plus vous pratiquerez cet exercice et plus vous verrez les bienfaits du parrainage sur les autres. Faites en l’essai, dans la rue, dans un café, avec un itinérant ou une vieille dame qui semble triste.  Voici une sollicitude discrète mais apportant tellement de bienfait autour de vous.

Dans les prochains jours, mettez-vous au défi ! Vous serez étonnés de voir comment vous serez créatifs dans vos façons de prendre soin de vous. Par ailleurs, vous constaterez, si vous les pratiquez bien sûr, que ces petits exercices auront un impact positif dans votre vie et sur les gens autour de vous.

 

2 Comments

  • Agathe dit :

    Bonjour, je découvre votre blog après avoir entendu parler de votre livre , les alliés morganes et je voulais juste exprimer ma gratitude à la lecture de vos articles dont celui-ci 🙂 C’est simple et concret à la fois. Merci !

    • Natalia dit :

      Bonjour Agathe,
      Je viens de prendre connaissance de votre message. Merci d’avoir pris le temps d’écrire. cela est très apprécié !
      Je vous souhaite une bonne lecture et j’espère que vous pourrez trouver un ou une alliée avec qui vous réaliserez vos rêves, petits et grands. AU plaisir ! Natalia 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *